Taisez cette petite voix intérieure! 5 stratégies pour réussir.

  • cassette audio

Lors d'une récente session de coaching en présentation d'affaires, une professionnelle m'a avoué devoir composer avec cette petite voix intérieure qui ne cesse de lui répéter qu'elle n'est pas de taille, qu'elle ne devrait pas être celle à prendre la parole et qu'elle ne réussira pas. Ces petites voix sont plus courantes qu'on ne le croit et cette bande enregistrée qui défile en continu est un élément perturbateur pernicieux pour ceux qui doivent prendre la parole. Il est temps de changer ces messages en boucle.

Voici 5 nouveaux messages à repasser dans votre esprit:

  1. Les membres de votre auditoire veulent que vous ayez du succès.
    Personne n'est venu assister à votre présentation pour être témoin d'une catastrophe!
  2. Vous avez mérité de parler.
    Si on vous a confié la responsabilité de vous adresser à un auditoire, c'est qu'on croit en vous, c'est que vous êtes la personne la plus compétente pour faire cette présentation et c'est aussi parce que vous vous êtes investi(e) en temps et en efforts pour mener à bien ce projet.
  3. Vous paraissez moins nerveux(se) que vous vous sentez.
    A moins d'un malaise évident, qui est extrêmement rare et que je n'ai jamais vu de toute ma carrière, les membres de votre auditoire ne perçoivent pas, autant que vous ne le croyez, les tremblements, la voix chevrotante et les autres signes de nervosité. Ces signes de nervosité sont communs et ils disparaissent souvent en quelques minutes.
  4. Les erreurs passeront très souvent inaperçues.
    La plupart des orateurs et présentateurs font une obsession presque maladive de ces petites erreurs ni vues ni entendues.
  5. Plusieurs occasions sont à votre portée pour réparer les trous.
    La peur des trous de mémoire peut être paralysante pour certains mais les stratégies abondent pour éviter ces moments difficiles. Vous avez fait une préparation complète, vous vous êtes exercé(e) plusieurs fois à livrer cette présentation, vous avez  composé des diapositives avec les éléments clé de votre présentation et vous avez des notes écrites prés de vous: vous avez minimisé de beaucoup  l'incidence des trous de mémoire. La période de questions peut être aussi une occasion de présenter des détails que vous auriez omis dans le corps de la présentation.

Changez la cassette et bon succès!

Léon Sergent

 

 

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire