Pourquoi mémoriser votre présentation pourrait être périlleux…et des conseils pour éviter le pire.

La semaine dernière, j'animais,une formation intensive de deux jours en présentations d'affaires et techniques et  j'ai été témoin d'une sortie de route! A l'encontre de mes recommandations et conseils, une participante a malencontreusement défié une règle que tous les conférenciers chevronnés savent depuis longtemps. Et ce qui devait arriver, arriva. L'apprenti-conférencière a figé devant son équipe et ne ne pouvait plus redémarrer.  Parfois il faut simplement essayer pour se rendre compte par soi-même.

Le mécanisme de l'accident? Elle avait appris son allocution par cœur!

Voici les symptômes, les causes et une demi-douzaine de remèdes:

SYMPTÔMES

Les symptômes suivants peuvent être présents selon les candidats:

  • Hésitations, heu....hum...
  • Erreurs de prononciation ou difficulté à prononcer certaines mots usuels.
  • Absence de variation dans la voix ou d'intonations naturelles qui soutiennent l'attention.
  • Gestuelle peu ou pas congruente.
  • Débit saccadé sans pauses et parfois rapide.
  • Respiration peu profonde.
  • Regards fréquents et furtifs sur des feuilles de notes.
  • Peu ou pas de contact visuel.
  • Peu ou pas de conviction ni de passion dans la livraison du message.
  • Un léger malaise général senti par l'auditoire.

CAUSES

  • Le présentateur ou la présentatrice se concentre sur la reproduction exacte d'un texte écrit.
  • Les mots semblent avoir une plus grande importance que le sens du message dans l'esprit du conférencier.
  • Le présentateur ou la présentatrice veut faire une présentation  parfaite à tout prix.

REMÈDES POSSIBLES

  • Cessez la pratique d'écrire un texte au long et de l'apprendre par cœur.
  • Dessinez un schéma (Mindmap) de votre présentation pour bien vous approprier les liens entre les idées.
  • Pensez à chacune des diapositives comme si c'était une image et non un texte.
  • Considérez chacune de vos diapositives comme une 'histoire' qui a un début, un corps et une fin et exercez-vous à raconter chacune de ces histoires.
  • Concentrez-vous sur les mots clé de vos diapositives et élaborez votre allocution autour de ces mots-clé.
  • Ponctuez votre allocution d'anecdotes et d'exemples qui font la preuve de vos dires.
  • Ralentissez votre débit et faites des pauses plus longues.

RÉSUMÉ

Réciter une présentation apprise par cœur est comme conduire un véhicule dans la neige le regard fixé sur le tableau de bord. Tôt ou tard, soit que vous perdrez la route de vue et vous vous retrouverez enlisé et immobilisé, soit que vous serez impliqué dans un incident fâcheux. La vitesse, le temps, la précision et la performance ne devraient pas faire partie de vos considérations. L'objectif est de tenir la route jusqu'à votre destination.

Dans un même ordre d'idées, avez-vous les billets suivants?

J'ai toujours  peur d'avoir oublié quelque chose

Mais j'ai besoin de mes notes.

Bon début d'hiver!

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire