Nerveux, nerveuse quand vous parlez en public? Voici des idées éprouvées.

Vous sentez l'anxiété monter en vous lorsque vous  parlez en public et  présentez devant un auditoire? Ne vous en faites pas, vous êtes parfaitement normal(e) et partagez ce phénomène physiologique avec la très grande majorité des êtres humains de cette planète! Les orateurs professionnels, les politiciens, les animateurs d'expérience, les artistes de renom ont le trac comme vous.

Voici huit recommandations bien connues que des  gens bienveillants vous feront à l'égard de la prise de parole en public, les raisons pour lesquelles celles-ci ne tiennent pas la route et des alternatives:

  1. Relaxez et essayez de vous détendre.
    C'est gentil mais inefficace. Essayez plutôt les stratégies suivantes: prenez de longues et profondes respirations; faites des étirements, des exercices de voix et d'échauffement des muscles de la mâchoire.
  2. Imaginez vos auditeurs dévêtus.
    Une idée saugrenue et qui a une longue vie. Imaginez plutôt que la grande majorité de vos auditeurs vous veuille du bien et souhaite que vous réussissiez. N'oubliez pas que la plupart des gens n'échangeraient pas leur place avec vous.
  3. Dites leur que vous êtes nerveux(se) et faites leur des excuses.
    Il est fort à parier que vos auditeurs remarqueront moins votre nervosité que vous la ressentez vous-même. Inutile de souligner votre nervosité.   Faire des excuses quant à votre manque d'habileté ou de préparation pourrait soulever plus de doutes quant au choix du conférencier ou au sérieux de votre démarche.
  4. Racontez une blague en guise d'ouverture.
    Dans la plupart des cas, cette stratégie est inappropriée. Si vous y tenez vraiment et que la blague rate la cible ou est mal perçue, vous aurez raison d'être nerveux(se)! Tenez-vous en à l'ordre du jour tout au moins.
  5. Lisez votre texte.
    Lire ou réciter un texte est un des moyens sûrs d'aliéner et d'ennuyer un auditoire. Investissez plus de temps dans votre préparation et ponctuez votre présentation d'anecdotes, de faits réels et d'exemples vivants.
  6. Évitez de regarder les gens dans la salle.
    Certains croient, à tort, que d'éviter les regards des auditeurs aide à contrôler
    leur stress. Croisez plutôt le regard de gens qui vous sont familiers, que vous connaissez et qui vous veulent du bien.
  7. Préparez beaucoup de contenu.
    Pour bien des gens, avoir plus de contenu que nécessaire semble sécurisant. Pour bien des conférenciers, un contenu trop exhaustif pousse les orateurs à accélérer le débit et courir contre la montre. Choisissez moins de contenu et encouragez les échanges avec les auditeurs.
  8. Réalisez de superbes diapositives.
    Certains croient que des diapositives bien fignolées serviront de parade habile, de distraction ou d'illusion afin que les auditeurs ne remarquent moins la nervosité du présentateur.  Parfois,  de très belles diapositives ne font que souligner la quantité d'heures passées à perfectionner des diapositives au détriment d'une préparation orale et de répétitions. Rien ne remplace la préparation.

Si vous souffrez encore de nervosité, quelques séances de coaching pourraient être la clé de votre succès. Plus de gens en ont bénéficié autour de vous que vous le croyez!

 

Bon succès!

 

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire